euphonie


euphonie

euphonie [ øfɔni ] n. f.
• 1561; gr. euphonia, de eu « bien » et phône « son »
1Mus. Harmonie de sons agréablement combinés.
2Ling. Harmonie des sons qui se succèdent dans le mot ou la phrase. « C'est que la langue française est fort exigeante en matière d'euphonie. Pour satisfaire à la musique, elle enfreint des règles, altère des mots, ajoute des lettres » (Duhamel). Le t de a-t-il est ajouté pour l'euphonie.
⊗ CONTR. Cacophonie, dissonance.

euphonie nom féminin (bas latin euphonia, du grec euphônia) Qualité des sons agréables à entendre ou aisés à prononcer. (Les lois euphoniques du français ont généralement pour objet d'éviter les hiatus : si l'on au lieu de « si on », aima-t-il au lieu de « aima il ».) ● euphonie (synonymes) nom féminin (bas latin euphonia, du grec euphônia) Qualité des sons agréables à entendre ou aisés à prononcer.
Contraires :

euphonie
n. f.
d1./d LING Succession harmonieuse de sons dans un mot, une phrase. Dans "m'aime-t-il?", le "t" est ajouté pour l'euphonie.
d2./d MUS Syn. de eurythmie.

⇒EUPHONIE, subst. fém.
MUS. et usuel. Agréable et harmonieuse combinaison des sons. Anton. cacophonie, dissonance. Sensible à la seule euphonie, leur maître [d'un setter et de sa femelle] les nommait Black et Bianca (COLETTE, Mais. Cl., 1922, p. 153). Quel plaisir de se retremper dans l'euphonie multisonore des cordes (STRAVINSKY, Chron. vie, 1931, p. 105). Cf. appellation ex. 5 :
Je m'endormais en balbutiant des phrases incohérentes, où je tâchais de mettre la douceur, le nombre et la grâce de l'écrivain qui a le mieux transporté dans la prose l'euphonie racinienne.
CHATEAUBR., Mém., t. 1, 1848, p. 79.
En partic., LING., PHONÉT. Qualité des sons agréables à entendre ou aisés à prononcer, parfois invoquée pour expliquer certains changements phonétiques dus à l'influence de phonèmes voisins (d'apr. MAR. Lex. 1933). L'élision et la contraction de l'article défini peuvent être regardées comme des cas d'euphonie (Ac. 1932). On a voulu quelquefois distinguer l'euphonie proprement phonétique de certaine harmonie qui résulte d'un accord perçu entre les sons et les notions exprimées (MAR. Lex. 1933).
Prononc. et Orth. :[]. Enq. /øfoni/. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. 1300-15 gramm. (J. BRAS-DE-FER, Pamphile et Galatée, éd. J. de Morawski, 2554); 2. 1762 mus. (Ac.). Empr. au b. lat. euphonia gramm. « douceur de prononciation », du gr. « id. » Fréq. abs. littér. :14.

euphonie [øfɔni] n. f.
ÉTYM. 1561; grec euphonia; de euphônos, de eu-, et phônê « voix, son, langage ». → -phone, -phonie.
1 Mus. Harmonie de sons agréablement combinés.
2 (XVIIIe). Ling. Harmonie des sons qui se succèdent dans le mot ou la phrase. || Par euphonie, et pour éviter un hiatus, on intercalera une lettre entre deux mots. || Dans « Qu'a-t-il dit », le t est ajouté pour l'euphonie.
1 Et j'appellerai ma mousmé Kihou, Kihou-San; ce nom lui va bien mieux que celui de Chrysanthème, — qui en traduit exactement le sens, mais n'en conserve pas la bizarre euphonie.
Loti, Mme Chrysanthème, XLIX.
2 C'est que la langue française est fort exigeante en matière d'euphonie. Pour satisfaire à la musique, elle enfreint des règles, altère des mots, ajoute des lettres, consent toutes sortes de sacrifices.
G. Duhamel, Discours aux nuages, p. 37.
CONTR. Cacophonie, dissonance.
DÉR. Euphonique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Euphōnie — (v. gr.), Wohlklang (s.d.); daher Euphonisch, wohlklingend …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Euphonīe — (griech.), Wohllaut; euphonisch, dem Wohllaut gemäß; euphonische Buchstaben, Buchstaben, die angeblich des Wohlklanges wegen eingeschoben werden, wie b im französischen nombre (aus lat. numerus). Vgl. Lautlehre …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Euphonie — Euphonīe (grch.), Wohllaut, Wohlklang; euphōnische Buchstaben, bloß des Wohlklangs wegen eingeschobene Buchstaben …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Euphonie — Euphonie, der Wohlklang der Stimme, der Rede, des Verses …   Damen Conversations Lexikon

  • Euphonie — Euphonie, Wohllaut; euphonische Buchstaben, zum Wohlklang, nicht zur Wortform nothwendig gehörige …   Herders Conversations-Lexikon

  • Euphonie — Euphonie,die:⇨Wohlklang …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • Euphonie — Der Begriff Euphonie (griechisch ἐυφωνία (euphōnía): „gute/schöne Stimme“ oder „Wohlklang“, auch Eufonie) bezeichnet in der Musik , Literatur und Sprachwissenschaft/Linguistik einen Wohlklang oder Wohllaut.[1] Inhaltsverzeichnis 1 Beispiele für… …   Deutsch Wikipedia

  • euphonie — (eu fo nie) s. f. 1°   Terme de musique. Son agréable d une seule voix ou d un seul instrument. •   La musette sert à accompagner quelques airs de romance qui ne sont pas sans euphonie, CHATEAUB. Clermont, 120. 2°   Terme de grammaire. Ce qui… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Euphonie — Musique L euphonie, dans le domaine de la musique, désigne une agréable et harmonieuse combinaison des sons. Linguistique et phonétique Dans les domaines de la linguistique et de la phonétique, l euphonie est une qualité des sons agréables à… …   Wikipédia en Français

  • Euphonie — Eufonie; Wohlklang * * * Eu|pho|nie 〈f. 19; Mus.; Sprachw.〉 = Eufonie * * * Eu|pho|nie usw.: ↑ Eufonie usw. * * * Euphonie   [griechisch] die, / …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.